Accueil / Home
Radio Lisanga
Tribune Lisanga
Qui sommes-nous?
La guerre en RDC
Droits de l'homme
Culture et Société
Pourquoi Lisanga?
Services de Lisanga
Video Lisanga
Actualités
Bulletin Lisapo
Documents
Comité Directeur
Pour nous soutenir
Sites intéressants
Contact

Deze website maakt gebruik van cookies. Door verder te gaan op deze website ga je akkoord met het gebruik van deze cookies. Meer informatie.

===================================================================

Suivez nous sur Facebook          Suivez nous sur Youtube          Suiver nous sur Twitter

Trouvez nous sur Facebook                                       Trouvez la Radio Lisanga sur Youtube                                     

===================================================================

20 décembre 2016: prestation de serment du nouveau chef de l'Etat en RDC

12-02-2015

Les élections présidentielle et législatives en République démocratique du Congo se tiendront le 27 novembre 2016, a annoncé jeudi 12 février la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Le calendrier électoral global des élections a été rendu public à Kinshasa devant les représentants des institutions publiques congolaises et de la communauté internationale.

La proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle aura lieu le 7 décembre 2016. Les résultats définitifs seront annoncés le 17 décembre 2016. Le nouveau chef de l’Etat prêtera serment le 20 décembre 2016. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Le responsable des droits de l'homme de l'ONU indésirable en RDC

17-10-2014

En République démocratique du Congo (RDC), la réaction de Kinshasa n'a pas tardé au lendemain de la publication d'un rapport du chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme. Ce rapport accable la police congolaise, accusée d'exactions lors d'une opération coup de poing pour traquer les délinquants de Kinshasa entre novembre 2013 et février 2014. Selon ce rapport, au moins neuf personnes ont été exécutées par balles et trente-deux personnes sont toujours portées disparues. Pour Kinshasa, c'en est trop. Le ministre congolais de l’Intérieur, Richard Muyej, a demandé jeudi 16 octobre le départ du chef du bureau de l’ONU pour les droits de l’homme en RDC, Scott Campbell. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Opération Likofi : les Nations unies recensent 9 exécutions sommaires et 32 disparitions forcées

17-10-2014

Dans un rapport publié mercredi 15 octobre, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) indique avoir recensé 9 exécutions sommaires et 32 disparitions forcées au cours de l’opération « Likofi » (Coup de poing, en lingala) menée par la police entre le 15 novembre 2013 et le 15 février 2014 contre les bandits à Kinshasa. Selon le BCNUDH, ces exécutions sommaires et disparitions forcées ont été commises par des agents de la police nationale congolaise. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Une centaine de personnes sont détenues à l’ANR, selon la VSV

14-10-2014

La Voix des sans voix (VSV) affirme qu’une centaine de personnes sont illégalement enlevées et détenues, ces derniers temps, aux cachots de l’Agence nationale des renseignements (ANR), à Kinshasa. Cette ONG a livré ses chiffres, jeudi 9 octobre, au cours d’une conférence de presse. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Les témoins de la Cour Pénale Internationale peuvent être expulsés

27 juin 2014

Trois congolais témoins de la Cour Pénale Internationale (CPI) peuvent être expulsés, a jugé le Conseil d'Etat. Selon le Conseil d'État, il y a de bons accords avec le Congo au sujet de leur sécurité et l’éventuelle peine de mort ne sera pas effectuée. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Arrêtés relatifs à la loi d'amnistie en RDC

25 avril 2014

Voici les listes officielles de 271 bénéficiaires de la loi d’amnistie (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Paul Mbikayi Troonwisseling

Op zaterdag 8 maart geeft Paul Mbikayi de voorstelling Troonwisseling in Vlaams Cultuurhuis de Brakke Grond in Amsterdam. Op deze avond probeert de in Nederland woonachtige, uit Congo afkomstige ingenieur en publicist Paul Mbikayi het wederzijdse onbegrip tussen de Europese en Congolese gemeenschap te doorbreken door in een geënsceneerde lezing toespraken van Koning Boudewijn, president Kasavubu en premier Lumumba naast elkaar te plaatsen... (lees verder...)

>>>>>>>>>>

Histoire électorale en RDC, Vital Kamerhe prouve les fraudes électorales de 2011

>>>>>>>>>>

Kinois en colère contre Indiens en RD Congo

>>>>>>>>>>

Invitation à la journée de rencontre du 22 juin 2013

La fondation Lisanga Congolees Steunpunt (Lisanga Point de Soutien Congolais) invite les Congolais et amis à prendre part à la journée de rencontre qu’elle organise pour faire l’échange d’information sur la situation des Pays-Bas et RD Congo de 14h 00’ à 17h 15’.

Date : samedi 22 juin 2013

Lieu : OSIRA Groep Albatros

Adresse : Albatrospad 68 à Amsterdam (Noord) (bus 32, 33 et 38 arret Johan v. Hasselweg)

>>>>>>>>>>

Chambres mixtes: lettre ouverte de Congo Peace Network de Goma au Premier ministre des Pays-Bas

 

 

Peu de progrès ont été réalisés concernant la lutte contre l’impunité des violations des droits humains par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo. La proposition du gouvernement de créer un tribunal spécialisé mixte ayant compétence sur les crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis depuis 1990 et l'adoption des textes d'application du statut de la CPI sont bloquées.  Selon les informations recueillies au près des différentes sources, l’adoption de la loi pour la création des chambres mixtes spécialisées dans le système judiciaire congolais avait été suspendue au Sénat sur demande de la Présidence de la République suite au lobby du Gouvernement du Rwanda. C'est la raison pour laquelle Congo Peace Network (organisation pour la défense des droits de l'homme basée à Goma) s'est engagée avec quelques partenaires pour que ce projet des Chambres mixtes puisse être réalisé un jour en RD Congo.

La recommandation des Chambres mixtes est évoquée dans le Rapport Mapping (oct. 2010) concernant les crimes internationaux au Congo pendant la période 1993-2003. Jusqu’ici il n’y a pas eu de suite à ce rapport. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

>>>>>>>>>>

Savez-vous quel était le premier samedi de Bosco Ntaganda en prison de la CPI? 

 

Le jour des tirs à Lubumbashi par un groupe mal identifié.
Le jour du M23 (23 mars).
Le jour qu'il faisait très froid à La Haye.

Aujourd'hui, c'est le premier dimanche de Bosco Ntaganda à la prison, "Grand Hôtel" de Scheveningen, pour le compte de la CPI à La Haye, sous haute surveillance! Qui sera le suivant? Faites vos bagages...

Redaction Radio Lisanga 24 mars 2013

>>>>>>>>>>

Théâtre congolais en deuil: Joëlle Masirika nous a quitté

Dans cette émission de la radio Lisanga du 3 janvier 2013 Saï Saï nous parle en direct de Kinshasa du décès de l'artiste comédienne Joëlle Masirika dans une interview de Kilo van Gogh. Elle est décédée le 3 janvier 2013. Toyeli bino lisolo ya Kin en direct na Saï Saï pona liwa ya Joëlle Masirika. Que son âme repose en paix!

>>>>>>>>>>

L’Onu invite les pays pauvres à mieux utiliser l’argent envoyé par leur diaspora

Radio Okapi, novembre 29, 2012, | Denière mise à jour le 30 novembre, 2012 à 11:01 


Inondation à Abidjan en Côte d'Ivoir, juin 2020. Photo ci.telediaspora.netInondation à Abidjan en Côte d'Ivoir, juin 2020. Photo ci.telediaspora.net

 

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) invite les gouvernements des pays les moins avancés à rationaliser l’utilisation d’importantes ressources qu’envoi leur diaspora pour faire avancer leur économie. C’est ce qu’indique le dernier rapport de cette organisation présenté mercredi 28 novembre au siège du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), à Kinshasa.

Dans son rapport, la CNUCED souligne que les ressortissants de pays les moins avancés (PMA), qui travaillent à l’étranger ont envoyé dans leur pays d’origine, près de 27 milliards de dollars américains en 2011. Des transferts qui seraient destinés  pour la plupart aux familles.

 

Pour Ernest Bamou, économiste principal au PNUD/RDC, il y a beaucoup de leçons à tirer de ce rapport.

Il estime notamment que ce transfert des fonds, devenu de plus en plus important pour les pays les moins avancés, devrait aussi jouer un rôle important pour les financements du développement de ces pays. Il avoue que le coût de ces transferts est relativement cher.

(Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

RDC : Plus de 9 milliards USD envoyés par «LES CONGOLAIS DE LA DIASPORA» en 2011

 

image Manif des congolais

 

La diaspora Congolaise  représente 2,7 millions de personnes à travers le monde. Leurs transferts de fonds constituent, la première source de source nationale de devises. Ils ne s’avèrent que cette somme est supérieure à l’aide publique au développement. Le magazine onusien Afrique Renouveau fait le point sur la question et nous aide à mieux en cerner toute l’importance stratégique. L’année dernière, les Congolais ont battu leur propre record. Plus de 9  milliards 300 millions des dollars ont été transférés au Congo durant l’année 2011.

Chaque jour des milliers des Congolais vivant à l’étranger font la queue dans des centres de transfert de fonds pour envoyer chez eux les quelques dollars qu’ils ont pu économiser. Une partie de ces sommes proviennent de la France, des Etats-Unis,  de l’Allemagne, de la Belgique, de la Suisse et de la Grande Bretagne. Les principales sources des fonds envoyés au Congo, est plus acheminée à Kinshasa. L’argent ainsi reçu permet  d’envoyer un enfant à l’école, de construire une maison ou d’acheter de quoi nourrir ceux qui sont restés au pays. Au fil des ans, la ville de Kinshasa, a bénéficié de tels transferts de fonds. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Radio Lisanga 27-09-2012 RD Congo après Armand Tungulu et invités Kuku Victor et Kilo par KN

>>>>>>>>>>

RDC: l’opposition veut une mise en accusation pour « haute trahison » de Kabila

 

http://oeildafrique.com/wp-content/uploads/2012/08/photo_1344358565287-2-0.jpg

 

Une vingtaine de partis d’opposition de la République démocratique du Congo a demandé qu’une mise en accusation pour « haute trahison » soit lancée contre le président Joseph Kabila suite au regain d’instabilité dans la province du Nord-Kivu (est).

Parmi les signataires de la déclaration figurent le député Rémy Masamba, issu d’une branche de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le principal parti d’opposition qui avait rejeté le résultat des élections présidentielle et législatives contestées de fin 2011, remportées par Joseph Kabila et son camp.

La coalition « recommande » au parlement, dès la rentrée parlementaire de septembre, « d’enclencher le mécanisme de mise en accusation du président de la République, monsieur Joseph Kabila Kabange, pour haute trahison », écrivent les signataires du texte publié lundi.

L’armée affronte depuis mai le Mouvement du 23 mars (M23) près des frontières rwandaise et ougandaise. Ce mouvement est né d’une mutinerie de soldats congolais en majorité issus de l’ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrée dans l’armée en 2009 après un accord de paix.

« L’élément déclencheur de la guerre qui sévit à l’est du pays est le fameux accord », dont les rebelles revendiquent la pleine application, et « dont le contenu a été délibérément caché tant aux institutions qu’à la population congolaise », estiment les opposants.

Des ONG, l’ONU et Kinshasa ont accusé le Rwanda de soutenir en hommes, armes et munitions les dissidents, qui contrôlent une partie du territoire de Rutshuru.

Vendredi, quelques centaines de soldats rwandais ont quitté le Rutshuru pour retourner chez eux. Ils opéraient au sein d’un bataillon congolo-rwandais déployé après une opération militaire des deux pays menée début 2009 contre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Le ministère congolais de la Défense, Alexandre Luba Ntambo, affirme que la présence du bataillon était « publique » et « officielle », mais la coalition d’opposants considère que les troupes rwandaises sont entrées en RDC « à l’insu du peuple congolais ».

Jugeant « totalement établie » la « complicité du pouvoir (…) avec les agresseurs », elle plaide pour un « dialogue national franc et sincère entre toutes les forces politiques et sociales du pays », et « rejette le déploiement de la force internationale neutre ».

Cette force doit être déployée à la frontière entre la RDC et le Rwanda, et ses bases doivent à être discutées mercredi à Kampala au cours d’une nouvelle réunion des Etats de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRLG).

AFP / Oeildafrique

>>>>>>>>>>

Invitation à la journée de rencontre du 23 juin 2012

La fondation Lisanga Congolees Steunpunt (Lisanga Point de Soutien Congolais) invite les Congolais et amis à prendre part à la journée de rencontre qu’elle organise pour faire l’échange d’information sur la situation des Pays-Bas de 14h 00’ à 17h 00’.

Date : samedi 23 juin 2012

Lieu : OSIRA Groep Albatros

Adresse : Albatrospad 68 à Amsterdam (Noord) (bus 32, 33 et 38 arret Johan v. Hasselweg)

Programme: (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Combats dans l’est de la rdc: 2 millions de déplacés enregistrés

Radio Okapi 02-05-2012

 


Les populations fuyent leurs villages à cause des combats entre les FARDC et les groupes rebelles à Sake au Nord-Kivu le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

 

 

 

Le nombre des déplacés internes a franchi la barre de 2 millions au 1er trimestre 2012 en RDC. La plus grande majorité de ces déplacés sont enregistrés au Nord et Sud-Kivu. C’est ce qu’a indiqué, ce mercredi 2 mai à Kinshasa, le bureau conjoint des Nations unies pour l’action humanitaire.

Au cours de la conférence hebdomadaire des agences onusiennes en RDC, le porte-parole militaire de la Monusco, le colonel Félix Bass, a justifié ces déplacements par  le regain d’insécurité dans les deux Kivu.

Il a affirmé que cette insécurité est causée par les dernières défections, enregistrées au sein des FARDC, d’anciens éléments rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP):

    «Nous avons tous vécu ici depuis un certain temps des nombreuses défections qui ont été enregistré au Nord-Kivu puis au Sud-Kivu. Un peu moins au Sud-Kivu, où la situation est en train de revenir à la normale parce qu’on a à peu près aujourd’hui une quarantaine de déserteurs».

 

Au Nord-Kivu, la situation est un peu différente. «Depuis un certain temps, nous avons vu que ces défections nous pose un problème au niveau des opérations et au niveau de la protection des populations civiles », a-t-il poursuivi. (Lire la suite...)

 

>>>>>>>>>>

>>>>>>>>>>

INVITATION A LA JOURNEE RDC DU 18 FEVRIER 2012

Pour marquer notre solidarité à l'église catholique du Congo et associer l'église catholique
des Pays-Bas à la lutte pour rétablir la vérité des urnes, gage de justice et de paix au
lendemain d’un processus électoral trouble au Congo,

Nous, Congolais des Pays-Bas, réunis au sein de nos associations respectives, vous
invitons à prendre part à la messe prévue en date du 18 février 2012 à 12 h30 à la
paroisse Sint Jacobus de Meerdere, Parkstraat 65 A, Den Haag (www.stjacobus.nl). La
messe sera célébrée par l’archevêque des Pays-Bas.

Après la messe il est prévu une conférence débat à 14h30 dans la salle Kariboe Bibi, Van
Meursstraat 1, 2524 XN Den Haag avec pour thème central : « Comment rétablir la vérité
des urnes au Congo ? ».

Intervenants : Monsieur Laurent Louis, député belge;
Monsieur Alphonse Muambi, observateur international UE,
Monsieur Felix Tshisekedi, député élu et cadre de l’UDPS ;
Monsieur l’Honorable Jean Claude Mvuemba, député national réélu à
Kasangulu et président du MPCR ;
Monsieur l’Abbé Mbelu, Analyste politique Congolais. (Lire la suite...)

 

>>>>>>>>>>

RDC : un avion s’écrase à proximité de l’aéroport de Bukavu

Par Radio Okapi, 12-02-2012


Vue panoramique de Bukavu, 2004.Vue panoramique de Bukavu, 2004.

 

Un jet privé a crashé, ce dimanche 12 février à 13 heures locales, aux abords de l’aéroport de Kavumu à Bukavu (Sud-Kivu). Selon la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC), l’ancien député, ancien gouverneur du Katanga et proche collaborateur du chef de l’Etat, Katumba Mwanke, ainsi que le pilote et le copilote sont morts. Des sources aéroportuaires indiquent qu’une erreur de pilotage est à la base du drame. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

 
Jeudi 26 janvier 2012

 

 

Le jeudi 26 janvier 2012, le quartier de résidence du Président Tshisekedi était hautement militarisé.

Selon maître Shabani, secrétaire général de l’UDPS que nous avons eu au téléphone vers 15h30, le Président Tshisekedi voulait sortir de sa résidence, il en a été empêché par la police, il y a eu des échauffourées, plusieurs personnes ont été blessées.

Le Secrétaire général de l’UDPS s’attelle à collecter des informations afin d’établir un bilan définitif des victimes. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Conférence de presse du président Etienne Tshisekedi du 20 janvier 2012: prise de ses fonctions dès aujourd'hui

Etienne Tshisekedi en meeting avec la diapora à Bruxelles en 2011. Photo Radio Lisanga

(Etienne Tshisekedi en meeting avec la diapora à Bruxelles (ULB) en 2011. Photo Radio Lisanga)

Radio Lisanga, 20-01-2012

Monsieur Etienne Tshisekedi, président élu de la République D ;emocratique du Congo, vient de tenir une conférence de presse aujourd’hui à Limete. Il a annoncé le début de l’exercice de ses fonctions dès aujourd’hui. Il a également rejeté le travail de la CENI sur les élections législatives. Celles-ci doivent à nouveau avoir lieu dans des conditions acceptables. Le président Etienne Tshisekedi va la semaine prochaine constituer son gouvernement qui sera un gouvernement de nécessité jusqu’à la venue d’un gouvernement après la tenue des élections législatives crédibles. Le recensement fera partie de ce processus électoral. Il a rejeté toute proposition de médiation, dialogue ou table ronde sur les conséquences des fraudes électorales de la CENI. Le président de la république Etienne Tshisekedi a dit avoir aussi le soutien de l’armée. Il a annoncé dans cette conférence de presse vouloir se rendre au palais de la nation pour ses fonctions. Il a invité les gens qui peuvent et veulent l’accompagner vers le palais de la nation de le faire. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

TRIBUNE LISANGA

 

* * *

 

Sommes-nous un peuple souverain?

Par Me Honoré Musoko

 

Il est de principe admis qu’en démocratie le fondement de l’organisation et l’exercice du pouvoir est la volonté du peuple exprimée à travers des élections libres et transparentes. Le peuple est donc le détenteur originaire du pouvoir, le souverain primaire. Mais lorsqu’à l’occasion d’une consultation populaire tel que le processus électoral encore en cours le parlement, le gouvernement et la justice, principales structures de l’Etat, participent à la falsification de la volonté populaire, il y a lieu de s’interroger sur l’effectivité de la souveraineté du peuple. La constitution congolaise ne déclare pourtant que le peuple est le souverain primaire. Elle garantit le respect des droits humains et libertés fondamentales, notamment la liberté de manifester dans des lieux publics et la liberté d’expression. Mais en pratique la police et l’armée répriment systématiquement les manifestations de l’opposition pendant que les médias émettant des critiques contre le pouvoir sont fermés par le gouvernement. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Fraudes électorales en RD Congo

Lundi 5 décembre 2011

 

Message très important, avec grande urgence!

La détermination du peuple congolais et la préparation des massacres par Joseph Kabila

Nous venons (Radio Lisanga) d’apprendre de différentes sources sures et apolitiques que le président sortant Joseph Kabila et ses alliés nationaux et internationaux se prépareraient à une violation de liberté et attente à la vie de tout citoyen qui ferait usage de sa liberté de manifestation contre les résultats provisoires de l’élection présidentielle qui seront présentés demain 6 décembre par Ngoy Mulunda de la CENI. La suspension du service SMS par le gouvernement de Kabila depuis samedi 3 décembre 2011 est l’un des moyens qu’ils ont mis sur une « liste noire » pour isoler la RD Congo du reste du monde et massacrer la population pour, ce que la fameuse communauté internationale appelle, la « continuité ».

Le peuple congolais qui a sanctionné négativement Joseph Kabila par les urnes et a pris distance de la publication erronée des résultats partiels de la présidentielle bourrée des fraudes électorales par Ngoy Mulunda de la CENI parce que ces résultats ne sont pas proches des ceux connus chez les témoins. Ceux-ci donnent l’opposant Etienne Tshisekedi largement vainqueur. Nous avons été informés qu’il ne s’agit pas seulement des voix d’Etienne Tshisekedi qui sont bafouées, mais aussi celles de Vital Kamerhe. C’est pour dire de l’opposition toute entière. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

CONGO-RDC: Fin de Campagne: Joseph Kabila lapidé hier á Kinshasa, le peuple Kinois s’éleve contre lui

Au lendemain de la démonstration de force de Joseph Kabila et son appareil dirigeant au pouvoir, hier á Kinshasa, les voix  s’élevent contre la force excessive de la police nationale contre les partisans de l'opposition.

 

La vélocité dans la quelle la situation s’est dégeneré dans la capitale hier, alors que le président candidat de l’UDPS et l’Opposition devrait présenter á ses partisans le plan de l’opposition, est déploré de part et d’autre.

Le climat serein, dés le début de la journée, s’est vite tourné en scène de violence quand la police nationale disperse violemment les pro-Tshisekedi  et pro-Kamerhe au gaz lacrymogène, tandis que les pro-kabila jubilaient sans problèmes. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

TRIBUNE LISANGA

 

* * *

 

L’avocat congolais face aux enjeux électoraux :

« Non assistance à peuple en danger »

(Par Me Honoré Musoko)

Contrairement à la tradition monarchique où la transmission du pouvoir est réglée par voie héréditaire, en démocratie l’alternance au pouvoir s’effectue à travers des élections libres et transparentes. En janvier 2001, après l’assassinat de Laurent Désiré Kabila, une concertation politique décide de le remplacer par Joseph Kabila plus sur la base de sa filiation à l’égard du défunt président que sur celle des principes démocratiques. Ce qui a fait dire à certains que l’avènement de Joseph Kabila au pouvoir est un accident de l’histoire. Après 7 ans de guerre (1996-2003), et durant la transition instituée par le dialogue inter congolais de Pretoria, une constitution a été adoptée par voie référendaire en décembre 2005. (Lire la suite)

>>>>>>>>>>

>>>>>>>>>>

TRIBUNE LISANGA

 

* * *

 

LES ELECTIONS APPORTENT-ELLE LA MORT ET LA DESOLATION EN AFRIQUE ?

(Par Me Honoré Musoko)

La volonté du peuple doit être le fondement de l’autorité du pouvoir public dans un Etat. Cette volonté s’exprime par voie d’élections honnêtes périodiquement organisées. Tel est l’un des principes de base du système démocratique considéré généralement comme celui qui répond le mieux aux aspirations légitimes des peuples. Il s’observe en pratique que les dirigeants s’activent à assoir l’exercice du pouvoir de l’Etat sur leur propre volonté. Il va sans dire que cette dérive a pour conséquence de provoquer des frustrations qui, progressivement, engendrent des tensions sociales pouvant déboucher sur des violences cycliques. Contrairement à ce postulat monsieur Alphonse Muambi, écrivain congolais naturalisé hollandais, soutient que « Les élections apportent la mort et la désolation en Afrique ». Cette position il l’a exprimée au cours d’un débat tenu à Bruxelles le 28 septembre dernier.  Pour lui, l’Afrique a tort de recourir à la démocratie à l’occidental alors que la démocratie africaine continue de faire ses preuves dans nos villages. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>                                                                                                                                               

Annonce de presse

 

Festival de Cinéma Africa in the Picture (AITP) organise un débat avec une connexion directe entre Amsterdam et Goma (DR Congo): « Célébration du courage des femmes »

Lieux: MC Theater (Amsterdam) et Yolé Africa (Goma, RD Congo)
Date: le vendredi 7 octobre 2011
Heure: 17:30-19:30

Modérateur : Paul Mbikayi

Cinéastes : Petna Ndaliko Katondolo, Jo Higgs

Artistes : Zulike Blinker, Claudius De Krentenkoning
En collaboration avec Lisanga et financé par Oxfam Novib

 

Cette année, Africa in the Picture (AITP) organise un événement spécial pendant le festival: un live-streaming débat avec une connexion directe entre le terrain du festival (Amsterdam) et Yole! Africa, un centre culturel à Goma (RDC). Ce débat sera sous forme de discussions simultanées à Amsterdam et Goma. Les participants au débat de ces deux villes peuvent réagir directement aux films et aux opinions des uns et des autres. Ils peuvent aussi se voir directement grâce à la liaison directe sur internet (live-streaming).

 

Au Congo, ce sont les femmes qui, malgré les conflits internes et la violence excessive, réussissent à faire marcher la société. Beaucoup de femmes ont été touchées par la violence mais elles en ont marre d’être vues seulement comme des victimes. Ceci a inspiré le cinéaste Petna Ndaliko Katondolo pour créer le documentaire Jazz Mama (DRC, 2010). Dans ce documentaire un groupe de femmes appellent à un dialogue ouvert, non seulement avec leurs filles, mais surtout avec leurs fils. Elles se rendent compte que sans un changement de comportement chez les hommes, on ne changera rien dans l’avenir. Dans le documentaire Men from Atlantis (Afrique du Sud, 2011) de Jo Higgs, ce sont les hommes qui se lèvent et montrent avec une campagne spéciale que ce ne sont pas tous les hommes qui sont violents : pendant quatre jours ils transportent une femme du sud du Cap pour enfin retourner dans leur ville Atlantis : un voyage très dur et une déclaration forte! Comment ces deux films peuvent nous inspirer à une discussion ouverte qui est favorable à la reconstruction de la société congolaise ?

 

Apres avoir vu les extraits des deux documentaires, il y aura une discussion en présence des cinéastes Petna Ndaliko Katondolo et Jo Higgs, entre le public à Amsterdam et le public de Yolé! Africa à Goma. Le modérateur du débat sera Monsieur Paul Mbikayi.

 

Le débat est entrecoupé par des contes, des poèmes et des raps : AITP a invité les conteurs Claudius de Krentenkoning , T. Martinus et Zulile Blinker à préparer un spectacle en s’inspirant de la thématique du débat.

Consultez notre site web pour plus d'informations et programme complet: www.africainthepicture.nl

 

>>>>>>>>>>>

TRIBUNE LISANGA

 

* * *

 

LE 28 NOVEMBRE 2011

 

OU

LE RENDEZ-VOUS DU PEUPLE CONGOLAIS AVEC L'HISTOIRE

 (Par Alexis Kalunga)

Cinq ans viennent de passer depuis que la République démocratique du Congo a vécu les premières élections présidentielles multipartites et cela après plus de quatre décennies de son accéssion à l'indépendance. Si le cinquantenaire était un moment crucial de faire le bilan de la société congolaise en vue de voir comment jeter les bases pour l'avenir, la deuxième législature de la troisième République l'est tout autant et suscite tant de commentaires et chacun y va de sa lecture de la situation, frisant parfois le sentimentalisme comme le clientélisme longtemps dénoncé dans notre pays. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

 

UDPS: Tshisekedi invite ses militants à voter pour lui lors de la prochaine présidentielle

Radio Okapi, 24 avril 2011

 

Le meeting du leader de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a eu lieu ce dimanche 24 avril 2011. Dans son message, Étienne Tshisekedi a notamment demandé aux combattants de son parti de voter pour lui à la prochaine présidentielle. «Bo pona bipona pona te. bivota vota te», a souligné le président de l’UDPS en lingala, langue parlée à Kinshasa ( ce qui veut dire, ne votez pas n’importe comment, n’importe qui), estimant que ce scrutin aura bel et bien lieu cette année 2011.

Avant cet appel, Étienne Tshisekedi s’est attardé sur la gestion actuelle du pays ainsi que sur la situation des droits de l’homme en RD Congo.

Il a, notamment, épinglé, concernant la gestion du pays, l’état calamiteux de certaines entreprises comme l’Onatra, la Gécamines et la Miba.

Pour le leader de l’UDPS, ces entreprises sont devenues des simples enveloppes administratives.

A cet effet, Tshisekedi dit ne pas comprendre pourquoi les régimes politiques qui se sont succédé depuis l’indépendance en RDC ont sacrifié ces entreprises au point que celles-ci produisent aujourd’hui des recettes très peu significatives.

Quant à la situation des droits de l’homme dans le pays, il a appelé le pouvoir en place à permettre l’éclatement de la vérité sur la mort de Floribert Chebeya, et à libérer le pasteur Kuthino. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

TSHISEKEDI FOR PRESIDENT A EINDHOVEN

Eindhoven, 2 avril 2011. Par Cheik Fita

CHEIKFITANEWS-P1015019.JPG

 

Des membres du conseil d’administration de l’asbl Tshisekedi for President ont participé à une matinée d’échanges au 36A, Kerkstraat à Eindhoven au Pays-Bas le samedi 2 avril 2011 en fin de journée.

 

C’était sur invitation des associations suivantes animées par des congolais de Hollande : AVA de Me Honoré Musoko, Lisanga de Yezu Kitenge et Mocpadico de Placide de Jésus.

 

Le thème central de la rencontre était, le processus électoral en cours en RD Congo.

Les représentants des associations de Congolais de Hollande ont tour à tour planché chacun selon sa vision sur les avantages que présente un processus électoral par rapport à d’autres modes d’accès au pouvoir.

 

Lobbying à partir de l’Europe pour influer sur la marche au pays. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Le groupe musical Dutch Gospel

Par la rédaction de la radio Lisanga, 22 mars 2011

La radio Lisanga a reçu le groupe musical Dutch Gospel The CHURCHBOYz Family le mardi 15 mars 2011. Ce groupe qui est animé par Alix'Son, Rafi-P et Nika, fait la musique gospel et ils sont artistes hiphop. Ces animateurs ont fait passer un message spécial pour la musique des jeunes et la société Néerlandaise. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Attaque sur la résidence du président kabila, coup d'etat ou coup de théâtre?

Congo News Agency - 1 mars 2011

Après l'attaque surprise sur la résidence du président Joseph Kabila dimanche, des questions émergent sur la version officielle actuelle, telle que présentée par le ministre de l'information et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.

Alors que M. Mende annonçait hier dimanche qu'une « cinquantaine » d'assaillants auraient participé à l'assaut contre la résidence du chef de l'État et le camp Kokolo, des sources des services de sécurité congolaises ont avancé lundi le chiffre d'une « centaine d'hommes » à l'Agence France Presse.

M. Mende est revenu sur ses affirmations hier à la Voix de l'Amérique selon lesquelles le président Kabila était dans sa résidence au moment de l'attaque.

« Après avoir affirmé dimanche que le président Kabila était dans sa résidence au moment de l'attaque, M. Mende a déclaré lundi à l'AFP qu'il en était parti peu avant pour visiter un chantier près de l'aéroport, et y serait revenu peu après », a rapporté l'AFP lundi.

Alors qu'une « cinquantaine », ou même une « centaine », d'assaillants auraient tenté un « coup d'État » et qu'une dizaine d'entre eux seulement auraient été tués et une trentaine arrêtés, les autres parvenant à s'échapper et étant poursuivis dans la ville, il est surprenant de constater que « le gouvernement n'a pas décrété un couvre-feu, le match opposant V. Club au club tanzanien Zanzibar Ocean View s'est déroulé au stade des Martyrs dans la sérénité, les Kinois ont vaqué librement à leurs occupations, le transport public n'a nullement été perturbé. D'ailleurs, le lundi 28 février 2011 Kinshasa s'est réveillé avec sa bonne humeur habituelle », comme le rapportait le service de presse de la présidence lundi. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Kinshasa: attaque de la résidence présidentielle

Radio Okapi, 27 février 2011

 

 – Boulevard du 30 juin à Kinshasa, décembre 2010.

– Boulevard du 30 juin à Kinshasa, décembre 2010.

Des coups de feu ont été entendus  ce dimanche 27 février en début d’après-midi dans les environs de la résidence du chef de l’Etat,  derrière le Grand Hôtel Kinshasa, dans la commune de la Gombe. Selon le ministre de la Communication et médias, Lambert Mende, le bilan de cette attaque est de 6 tués, tous des assaillants qui étaient «lourdement armés.» (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Présidentielle 2011: l’opposition politique milite pour une candidature unique

Radio Okapi, 6 février 2011

Vital Kamerhe (au centre) entouré des membres de l'opposition, lundi 17 janvier 2011 au quartier général de la Monusco.
 

L’opposition politique sensibilise sa base au choix d’un candidat unique à l’élection présidentielle. Plusieurs leaders de l’opposition en ont émis le vœu à la matinée politique de la plate-forme «Union pour la nation », UN,  organisée  samedi 5 février au collège Boboto  à Kinshasa. Après avoir qualifié de négatif le bilan de cinq années de la majorité au pouvoir, l’UN en appelle à l’alternance. Selon le coordonnateur de l’UN, le compte à rebours vient de commencer. (Lire la suite…)

>>>>>>>>>>

RDC : Le retour des Tigres du Katanga ?

5 février 2011, par Christophe Rigaud

Afrikarabia logo.png

 

 

Après l'attaque de l'aéroport de Lubumbashi dans le sud de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa agite de nouveau la menace des sécessionnistes du FLNC, basés en Angola. Les anciens Tigres du Katanga ont reconstitué leur mouvement et demande l'indépendance du Katanga, une province minière riche en Cobalt, cuivre, or et uranium. Vraie menace ou chiffon rouge brandi par les autorités congolaises ?… pour l'heure on ne sait toujours rien de l'identité des assaillants.

DSC02226 filtre.jpg

Depuis le mois de mai dernier, la capitale du Katanga, Lubumbashi, a été placée en état d'alerte à un présumé complot de déstabilisation fomenté par des sécessionnistes établis en Angola. Ces présumés rebelles seraient responsables selon les autorités de RD Congo, de la récente attaque l'aéroport de Lubumbashi, ce vendredi.  La fusillade de plus de trois heures avec les soldats congolais a coûté la vie à un garde civil et blessé un capitaine. La situation est calme sur place et l'aéroport a été rouvert. (Lire la suite...)

                           

>>>>>>>>>>

Retour au calme à Lubumbashi après les coups de feu à l’aéroport

Radio Okapi 4 février 2011, sous Actualité, Katanga, La Une, Sécurité.

Une vue du centre ville de Lubumbashi. Photo congoplanete.com
Une vue du centre ville de Lubumbashi. Photo congoplanete.com

Le calme est revenu à Lubumbashi, ce vendredi 4 février peu avant midi, après des échanges de tirs qui ont opposé, à l’aube, les militaires congolais à un groupe d’assaillants non encore identifiés, ont indiqué des habitants. Le gouverneur du Katanga, Moise Katumbi minimise ces incidents, indiquant qu’il s’agissait de quelques inciviques qui ont créé la panique.

Les bâtiments du trente juin, la radio télévision nationale congolaise (RTNC) et quelques édifices publics sont protégés par des éléments des forces armées congolaises et de la police nationale.

Pris de panique, les habitants courraient dans tous les sens ce vendredi matin pour s’abriter loin de la zone de tirs. Au centre ville, c’était le sauve-qui-peut. (Lire la suite....)

>>>>>>>>>>

Tirs à l'aéroport de Lubumbashi

(04/02/2011)

Un groupe armé a essayé de prendre le contrôle de l'aéroport de Lubumbashi


LUBUMBASHI Un groupe armé non encore identifié a tenté vendredi à l'aube de prendre le contrôle de l'aéroport de Lubumbashi, chef-lieu de la province minière du Katanga dans le sud-est de la RD Congo, où des tirs étaient entendus, a affirmé à l'AFP le porte-parole du gouvernement.

"Nous avons eu cette information, on est en train d'essayer d'identifier ce groupe qui a effectivement attaqué les militaires qui étaient de garde à l'aéroport vers 04H00 du matin (03H00 HB)", a affirmé à l'AFP le ministre congolais de la Communication et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.
"Les tirs continuent mais de manière un peu moins intense, je pense que les FARDC (l'armée) et la police sont en train de les confiner, je pense qu'on va essayer de les identifier maintenant", a ajouté M. Mende, interrogé vers 07H00 HB. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Scandale : contrat léonin à l’Equateur

Par  Le Potentiel, 1 février 2011

 

Quelque chose de louche se tramerait dans la province de l’ Equateur autour de la construction d’une usine de production du courant électrique à base de biomasse. Un groupe d’investisseurs finlandais aurait signé en date du 11 juin 2010, à Stockholm, en Suède, un contrat avec des autorités congolaises pour la fourniture des centrales électriques dans la province de l’Equateur. Mais en échange, ce contrat les autorise à exploiter des minerais en République démocratique du Congo, pour une durée de 75 ans. Incroyable ! Ca frise le scandale. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

TSHISEKEDI FOR PRESIDENT PREND PIED AUX PAYS-BAS

CHEIKFITANEWS-P1014549.JPG

Par Cheik Fita, 23 janvier 2011 

Samedi 22 janvier 2011, de 16h00 à 20h30,  les administrateurs de l’asbl TSHISEKEDI FOR PRESIDENT sont allés à la rencontre des congolais des  Pays-Bas pour les sensibiliser au grand enjeu de l’heure en République Démocratique du Congo, leur pays : le choix de nouveaux animateurs de nos institutions : localement, au niveau de la province et au niveau national : parlement, sénat et le clou : la présidence… En lice, un candidat hors norme : Étienne Tshisekedi.

C’était  au 6b, Schinkelse Baan, à Rotterdam, sur invitation du mouvement chrétien pour la paix et la défense des intérêts des Congolais : MOCPADICO.

Placide de Jésus, initiateur de la rencontre donne le programme :

-         Prière d’ouverture par le pasteur José Okoko

-         Intervention d’un responsable d’une radio : mr Yesu Kitenge, responsable aussi du groupe Lisanga.

-         Plaidoyer des administrateurs de Tshisekedi for President

-         Projection d’une vidéo de l’arrivée de monsieur Étienne Tshisekedi à Kinshasa début décembre 2010.

-         Jeu de questions réponses entre le public et les orateurs. Chacun des membres de l’association au podium prendra ainsi la parole.

-         Prière de clôture.

En ouverture, Me Jean De Dieu Ngwadi dépeint la situation du Congo : (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Etat de délabrement de l'avenue Bokasa à Kinshasa.
Etat de délabrement de l’avenue Bokasa à Kinshasa.

Les avenues Luambo Makiadi (ex-Bokasa) et Kasaï, dans les communes de Kinshasa et Barumbu ne sont pas praticables sur certains tronçons. Ces deux artères à sens unique menant vers le centre d’affaires de Kinshasa en passant par le marché central, sont délabrées. Des vendeurs exposent, tout de même, leurs biens au sol sur ces avenues. Et les gamins ont transformé ces tronçons impraticables en terrain de jeux.

L’herbe sauvage a investi l’axe compris entre le croisement Sendwe-Bokasa et Funa. Le pont qui enjambe la rivière Kalamu sur Bokasa s’affaisse de plus en plus. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

COLLOQUE SUR LA PENSEE DE LUMUMBA

Lieu   : Charleroi

Date :   Les 14 et 15 janvier 2011

(P. Lumumba)

PARTICIPATION

·        Le colloque a pour but de revisiter la pensée de Patrice Lumumba à l’occasion du cinquantième anniversaire de son assassinat. Il est ouvert à toute personne sans distinction de nationalité, de race, d’appartenance religieuse ou philosophique, à l’exception des personnes professant des idées d’intolérance et anti-démocratiques.

·        L’ouverture du colloque aura lieu le vendredi 14 janvier à 17h, au Château Mondron, n° 57 Chaussée de Fleurus, 6040 Jumet, Charleroi.

Il se poursuivra toute la journée du samedi 15 et sera clôturée à 20h. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Nouvelle victoire du fonds vautour FG Hemisphere contre la République démocratique du Congo (RDC), que fait la Belgique ?

21 décembre 2010 par Renaud Vivien

Les fonds vautours continuent de faire des ravages dans les pays du Sud. La République démocratique du Congo (RDC) vient d’en faire les frais en perdant un nouveau procès contre le fonds spéculatif FG Hemisphere devant la Cour de Jersey. Cette nouvelle saignée était malheureusement prévisible.

En effet, FG Hemisphere utilise toujours la même méthode, caractéristique des fonds vautours : basé dans un paradis fiscal (dans le Delaware en plein coeur des Etats-Unis) comme la majorité des fonds vautours, FG Hempishere rachète en 2004 d’anciennes dettes décotées de la RDC datant des années 80 (d’une valeur réelle de 37 millions de dollars) puis saisit la justice anglo-saxonne (la Cour de Jersey) particulièrement protectrice des créanciers afin d’obtenir le remboursement de la valeur nominale de cette dette, auquel s’ajoutent les intérêts de retard et autres pénalités (pour un montant total d’environ 100 millions de dollars). (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Kinshasa privé d'Agoa pour non respect des droits de l'homme

 
22/12/2010 à 08h:50 Par La rédaction web de Jeune Afrique
 
 
Avec la RDC, ce sont désormais quatre pays africains qui sont exclus du programme Agoa. Avec la RDC, ce sont désormais quatre pays africains qui sont exclus du programme Agoa. © D.R.

Après Madagascar, la Guinée et le Niger, c'est au tour de la République démocratique du Congo (RDC) de ne plus bénéficier des droits de douane préférentiels à destination des États-Unis. Motif : l'inaction de Kinshasa à résoudre le problème des droits de l'homme dans le pays. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Kinshasa: le congrès du barreau francophone plaide pour un procès juste et équitable dans l’affaire Firmin Yangambi

Radio Okapi 19 décembre 2010

(Symbole d'une justice équitable).

Le 25e congrès de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune de la francophonie qui s’est tenu à Kinshasa du 15 au 18 décembre a adopté quelques recommandations dont celle de l’exigence d’un procès juste et équitable dans l’affaire Firmin Yangambi, lui-même avocat.A ce propos, le bâtonnier congolais Mbuyi Mbiye, élu au poste de président en exercice de la CIB, Conférence internationale des barreaux, a exprimé toute la solidarité de la confrérie envers  le président de l’ONG «Paix sur terre». (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Mines: Le Kivu transformé en Far west

(Le Potentiel 24/11/2010) 

L’interdiction de toute forme d’exploitation artisanale des mines dans l’Est de la RDC n’a pas produit les effets escomptés. En l’absence de l’autorité de l’Etat, le Kivu est transformé en Far West. L’espoir d’une paix durable est attendu de Lusaka où se réuniront, mi-décembre, les chefs d’Etat signataires du pacte pour la paix, la sécurité et le développement dans la région des Grands lacs. A Kinshasa, la Société civile a balisé le chemin.
L’annulation de la rencontre prévue à Kinshasa, courant novembre, entre les chefs d’Etat de la région des Grands lacs n’a pas empêché les acteurs de la Société civile de se pencher, du 11 au 13 novembre 2010 à l’hôtel Memling de Kinshasa, sur cette épineuse question de l’exploitation illégale des ressources naturelles de la sous-région. D’autant qu’elle fragilise particulièrement la partie Est de la RDC. 

Aux dernières nouvelles, la réunion au sommet des chefs d’Etat signataires du pacte pour la paix, la stabilité et le développement dans les Grands lacs est projetée à la mi-décembre à Lusaka en Zambie. (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Cauchemar sur le chantier route butembo-manguredjipa-etaito

Vendredi, 19 novembre 2010 par Beni-Lubero Online

Les cinq chantiers de Joseph Kabila sont en panne à Beni-Lubero, disent les voyageurs de la route Butembo-Manguredjipa-Etaito, long de 160 km. Pour parcourir ces 160 Km, il faut de fois une semaine, deux semaines, pour des gros camions, surtout en période de pluie.

routemangoliofoule00 

Pourtant plusieurs cérémonies de lancement des travaux du chantier route ont eu lieu ? Des engins neufs pour exécuter les travaux existent mais comme les camions de l’office des routes (surnommé ‘office des trous’ de triste mémoire), ils moisissent dans les entrepôts ou le long des routes qu’ils devaient réparer. On se croirait à l’époque du MPR et du Maréchal de Kawélé quand l’autorité venue de Kinshasa pour inaugurer un chantier repartait le soir à Kinshasa avec tout l’argent du projet, une bande vidéo de la foule venue l’écouter avec danseurs traditionnels du Munde et les messages de gratitude des présidents sectionnaires du MPR, et beaucoup de cadeaux envoyés au Maréchal. Plusieurs projets étaient ainsi financés plus de 20 fois mais jamais réalisés. Devant la panne de cinq chantiers, on se demande si la fameuse « opération retour à l’expéditeur » ne pas ce qui handicape le chantier route du quinquennat de Joseph Kabila? (Lire la suite...)

>>>>>>>>>>

Présentation du livre Les Mystères de Kinshasa de monsieur Magloire Mpembi Nkosi

Magloire Mpembi Nkosi est l'invité de la radio Lisanga du jeudi 28 octobre 2010 de 19 h 00' à 20 h 00' pour la présentation de son livre.

 

Les Mystères de Kinshasa

 

 

Lire la suite

>>>>>>>>>>

Génocide au Congo : l’ONU accuse le Rwanda

Le Soir Rédaction en ligne

Jeudi 26 août 2010, 12:55 

Un rapport du Haut commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, révélé jeudi par Le Monde, estime que des faits de « génocide » ont pu être commis en République démocratique du Congo en 1996-98 par des militaires rwandais ou soutenus par le Rwanda.

Génocide au Congo : l’ONU accuse le Rwanda

Paul Kagamé aurait tenté d’empêcher la publication du rapport © AFP

Dans ce document dont le quotidien dit s’être procuré une version quasi-définitive, les enquêteurs de l’ONU estiment que « les attaques systématiques et généralisées (contre des Hutu réfugiés en RDC) révèlent plusieurs éléments accablants qui, s’ils sont prouvés devant un tribunal compétent, pourraient être qualifiés de crimes de génocide ».Lire la suite

 

>>>>>>>>>>

 

Conférence sur le cinquantenaire de la RD Congo

Une conférence sur le cinquantenaire de la RD Congo au eu lieu le samedi 3 juillet 2010 à Amsterdam à Mozeshuis (Waterplooplein 205). Cette conférence a été organisée par la fondation Lisanga Congolees Steunpunt (Point de Soutien congolais), ADIMIR, ACA et Msaada adviesbureau. Les gens ont répondu positivement à l'invitation parce que la salle a été remplie à au moins 75 pourcent. Les participants étaient satisfaits de la journée. Ils ont déploré le fait que le temps était court pour un tel sujet. Mais tout le monde était d'accord sur la bonne qualité de la conférence (projection du film sur l'assassinat de Patrice Lumumba, les exposés, dialogue et débat). Beaucoup de participants ont vu en cette conférence une source d'inspiration et ont souhaité que ce genre d'initiative ne soit pas la dernière.

La fondation Lisanga CSP présente ses remerciements à tous les organisations qui ont aidé à la réalisation de cette journée, à tous les invités et participants, en particulier le professeur Mufuta, drs. Yesu Kitenge, Jean-Félix Tshimbalanga, Jean Biampata, Léandre Bulambo, Alexis Kalunga, pasteur T. Judas Kalonji et Paul Mbikayi. Pour lire les exposés qui ont fait l'objet de cette conférence, cliquez ici.

 

>>>>>>>>>>

 

Invitation à la journée du cinquantenaire de la RDC le samedi 3 juillet 2010

 

Les organisations/fondations ADIMIR, ACA Biso na biso, Lisanga Congolees Steunpunt, Msaada adviesbureau, vous invitent à prendre part à la journée du cinquantenaire de la RD Congo qui aura lieu le samedi 3 juillet 2010 à partir de 12h 30' à Mozeshuis à l'adresse Waterplooplein 205 à Amsterdam Centrum, au métro en arrêt de trame Waterlooplein. Cliquez ici pour l'invitation et le programme.

 

>>>>>>>>>>

 

Radio lisanga et le cinquantenaire de la RD Congo

Programme de la Radio Lisanga: Spéciale cinquantenaire, où sommes-nous ?

Nous ne faisons pas la fête, mais nous méditions sur la situation d'avant, pendant et après la colonisation belge en RD Congo. Notre slogan pour ses émissions sur Spéciale cinquantenaire, où sommes-nous ? est : « Tant que nous avons encore toutes nos facultés de penser et de s’exprimer, il faut faire savoir nos opinions ». La Radio Lisanga compte sur vous pour la réalisation de ses émissions. Cliquez ici pour plus d'info sur ce programme de Radio Lisanga Spéciale cinquantenaire, où sommes-nous?

Ces émissions de la Radio Lisanga Spéciale cinquantenaire, où sommes-nous? ont déjà commencé dépuis le 1er juin 2010. Cliquez ici pour les auditionner.

Stichting Lisanga Congolees Steunpunt | info@lisanga.nl